Anissa Abbar - juin 11, 2019

3 Conseils pour se réorienter après un échec en fac

Mauvaise orientation ou manque de motivation ? Quel qu’en soit la raison, un échec à la fac ne représente pas la fin de ta vie étudiante ! Voici 3 conseils pour bien se réorienter après un échec en fac.

Option 1 : Changer de licence

De nombreuses universités permettent de se réorienter dès la première année de licence, voir même dès le premier semestre. C’est la meilleure des solutions si tu t’aperçois rapidement que tu es mal orienté et que tu sais déjà vers quelle licence tu souhaites aller.

Ce changement doit être validé par ton université et tu devras tout de même passer les examens du premier semestre. C’est également important de les réussir. Les crédits validés dans ton premier cursus s’ajouteront à ceux du nouveau semestre pour permettre de passer en deuxième année de licence.

Quelles démarches faut-il suivre ?

  • Renseigne-toi sur les licences ouvertes à la réorientation en allant au SCUIO (Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation) le plus tôt possible.
  • Explore en parallèle les autres voies et formations qui pourraient t’intéresser.
  • Si tu t’y prends assez tôt, tu peux assister à des cours là où tu souhaites te réorienter.
  • En même temps, continue de suivre les cours de ton cursus actuel : la commission de réorientation en fait un critère de sélection en demandant une attestation d'assiduité.
  • Retire ton dossier de candidature pour la licence que tu souhaites intégrer. Il doit souvent comporter un CV, le relevé de tes notes de bac et de contrôle continu du premier semestre, ainsi qu’une lettre de motivation. Il doit être déposé, en général, entre mi-décembre et mi-janvier et doit être visé par ton SCUIO.

 

Option 2 : Se réorienter en BTS ou en DUT après un échec en Fac

C'est un choix à envisager très sérieusement si le cadre de la fac ne te convient pas.

La plupart du temps, il faudra que tu déposes un dossier de candidature en BTS ou en DUT en même temps que les terminales de l’année sur le site national d’inscription dans le supérieur : Parcoursup. Les demandes s’effectuent entre le mois de janvier et celui de mars.

Se réorienter après un échec en fac sans perdre une année ?

  • De plus en plus d'universités proposent à la fin du premier semestre une réorientation vers leur IUT, dans une discipline liée au domaine que tu as choisi en L1. La rentrée pour ces DUT se fait alors en février, alors ne tarde pas pour te renseigner !
  • Ton université peut aussi avoir des accords avec d'autres IUT de la région.
  • Tu peux aussi te renseigner sur les IUT qui proposent une « rentrée décalée »… Ils proposent souvent deux formules : un semestre accéléré qui permet de rattraper en deuxième année les étudiants du cursus normal, ou un cursus classique en 4 semestres qui se terminera en février.

 

Option 3 : Se réorienter en école de commerce, d’ingénieurs…

Ecoles de commerce, d’ingénieurs, formations paramédicales… Ces écoles proposent plusieurs rentrées décalées.

Les premières à avoir proposé cette formule sont des écoles d'ingénieurs et plusieurs écoles d’informatique. Ce type de cursus peut t’intéresser si tu es en L1 scientifique, mais aussi en classe prépa.

Les écoles de commerce post bac sont aussi nombreuses à proposer une entrée en janvier-février : Le "semestre accéléré", de février à juillet permet de rattraper la 2ème année. Les processus de sélection varient : concours, dossier et entretien.

N'hésite pas à te renseigner sur ecolespostbac.fr  afin de connaître la valeur de chaque diplôme.

Écrit par : Anissa Abbar

Business Developer au sein de Studymapper, Anissa évolue depuis plus d'un an dans l'univers Edtech tourné vers l'enseignement supérieur. Dans une logique d'aide et d'accompagnement, elle est au contact des élèves et les conseille pour s'orienter au mieux vers leurs études supérieures. En parallèle, elle donne des tips aux étudiants pour les accompagner dans leur recherche de stages / alternance, de logement à l'étranger etc ... De plus, Anissa est une passionnée de digital ayant acquis un Bachelor Communication au sein de l'ISCPA Paris. Ce qui lui permet de pouvoir informer les élèves sur les métiers d'avenir et leur proposer des parcours de formations y correspondant.